Sacré Mendelssohn ! – 2016

 Sacré Mendelssohn ! Ce titre, inattendu, annonce bien sûr le genre sacré des pièces vocales présentées par « La Cigale » .

Le grand mélodiste Mendelssohn a trouvé, dans les psaumes, des textes riches en images et empreints de poésie, qu’il a su rendre musicalement avec sa propre sensibilité romantique.

A la prière à Dieu, soutenue, du Veni Domine, succède un chant de louanges qui mélange astucieusement les formes du contrepoint et de l’homophonie, le Laudate pueri. Lequel se prolonge par un Terzetto dont l’air, enrichi de solos, suggère une ascension vers les cieux. Le chœur d’ouverture du Geistliches Lied présente ensuite une magnifique mélodie exposée par la soliste, puis reproduite de trois façons différentes par le chœur.

L’automne illustre magistralement l’agitation de la nature, une agitation amplifiée par la partie de piano. Dans le Vespergesang, choral de style luthérien, les voix chantent à l’unisson rythmique, soutenues par une basse continue – ici, la main gauche de l’organiste. Pour finir, l’Hymne Hör mein Bitten, Herr propose une admirable prière sous forme de dialogue entre la soliste et le chœur : celui-ci s’impose par la qualité de la mélodie et de l’harmonie, tout en combinant plusieurs atmosphères musicales.

affiche-mendelssohn-2016-bagnols-v1-copie

mendelssohn-programme

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :